Lettre du pape Jean-Paul II aux personnes âgées : 1er octobre 1999

*   *   * 

A mes frères et sœurs âgés!

Le nombre de nos années? soixante-dix,
quatre-vingts pour les plus vigoureux!
Leur plus grand nombre n'est que peine et misère;
elles s'enfuient, nous nous envolons (Ps 90 [89], 10)

« Ce déclin de l'existence apparaît comme un "passage", comme un pont jeté de la vie à la vie. »
Dans cette lettre, Jean-Paul II met en valeur la dignité des personnes âgées en se penchant sur ces thèmes : un siècle complexe vers un avenir plein d'espérance - l'automne de la vie - la vieillesse dans la Sainte Écriture - les personnes âgées, gardiens d'une mémoire collective - « honore ton père et ta mère » - «tu m'apprendras le chemin de la vie» - un présage de vie éternelle.
Une lettre qui mérite d'être lue par tous.

Mais celle-ci est plus particulièrement touchante car le Pape, au long de ce bref texte et, en particulier, dans sa conclusion, n'hésite pas à évoquer comment il vit lui-même cette expérience de la vieillesse.

♥      ♥